ARNAUD DUMONT

Arnaud Dumont
Naturothérapeute en GESTION DES ÉMOTIONS

(Anxiété et phobies, gestion du stress post-traumatique, gestion de la violence vécue ou subie)

Massothérapeute  en  ACUPRESSION

Pour la détente ou pour aider dans le cadre de traitements de douleurs spécifiques, l'acupression permet de lutter efficacement contre de nombreuses pathologies.

Cours de CONDITIONNEMENT PHYSIQUE

(Professeur expérimenté en arts Martiaux et sports de combat, accompagnateur et coach.)

(Cours particuliers pour adultes tous âges.

Renseignez-vous en appelant au 418-875 1268)

 

 

Après un parcours de combattant et d'enseignant de sports de combat, Arnaud s'est tourné vers les arts martiaux puis plus tard vers la psychologie et l'accompagnement.
Touché par les traumatismes générés par la violence et la peur, et après de longues années de démarches personnelles et d'apprentissages, il s'est orienté vers l'aide aux personnes en souffrance.

Ayant travaillé sur des méthodes telles que la Programmation Neurolinguistique, l'EMDR, la Sophrologie, la méditation Zen et transcendantale, il a également élaboré ce qu'il aime à appeler des «trucs» pour supporter, aussi simplement que possible, celles et ceux qui qui affronter au quotidien des traumatismes liés à la violence qu'ils soient passés ou présents.

Grâce à sa formation et aussi, et surtout, du fait des expériences traumatiques qu'il a vécu en tant que combattant à titre privé et professionnel, il propose aujourd'hui de faire bénéficier tout à chacun de son vécu.

Grâce à son expérience en sports de combat et en arts martiaux, il propose une méthode de gestion des traumatismes (stress post traumatique et / ou gestion de la violence vécue ou subie, gestion des peurs et phobies) appliquée sur «l'acceptation et la fluidité ».

En bref...

Durée d'une émotion: quelques secondes à quelques minutes. Si cette émotion (peur, colère surtout) n'est pas exprimée, elle peut se transformer en sentiment (honte, colère, anxiété, angoisse,...) qui lui, put durer de nombreuses années.
Au bout d'un certain temps ce sentiment s'enkyste, s'imprègne dans le corps et génère d'abord des tensions (colites ou douleurs de ventre fugaces, tension dans la nuque et les épaules, maux de tête,...), puis des dysfonctionnements de plus en plus gênants et présents : intestin irritable, gastrite, reflux, infections urinaires, tendinites,...voire pire si on se refuse à agir.
Agir n'est pas (que) faire disparaitre le symptôme.
Agir c'est surtout mettre le doigt sur ce sentiment, cette émotion, cette blessure de l'âme que l'on a gardé en nous.
Une fois cela fait, faire un travail sur soi ( de nombreuses méthodes existent, à toi de trouver la bonne: psychothérapie, art thérapie,  hypnose, EMDR pour les gros trauma,...) pour faire partir cette émotion (à condition d'accepter de s'en délester!) et changer sa façon de voir les choses permet ensuite de se libérer de ses maux...
Il est aussi possible d'agir avant d'en arriver là : tout simplement en parlant, en communiquant et en osant dire ce que tu as sur le cœur. Arrête d'être gentil et de te taire pour ne froisser personne ou par peur de déranger: soit vraie et honnête envers toi même...
Et toi, te sens tu prêt(e)s à "oser dire" ce que tu as sur le coeur ?